Librairie livres d'occasion Castres

Vous êtes férus d’enquêtes policières et d’intrigues à rebondissements ? Vous adorez frissonner et vous délecter d’histoires sombres peuplées de personnages troublants ? Pas de doute, vous êtes bien tombés dans la marmite du polar. Genre aux multiples facettes : roman noir, livre d’espionnage, polar historique ou thriller psychologique, le roman policier séduit par son atmosphère travaillée et sa critique sous-jacente des travers de notre société.

Pour vous aider à vous repérer dans la galaxie polar, cap sur 20 auteurs incontournables du genre.

Les auteurs incontournables du polar francophone

                Olivier Bal

Journaliste pendant une quinzaine d’années puis rédacteur en chef de Jeux vidéo Magazine, il se consacre totalement à l’écriture depuis 2015.

Son premier roman, Les Limbes, reçoit le Prix Méditerranée Polar 2018 du Premier Roman et le Prix Découverte 2018 des Géants du polar.

Il enchaîne avec Le Maître des limbes, L’affaire Clara Miller et La Forêt des Disparus. Il séduit le lecteur grâce à une plume fluide et addictive.

                Michel Bussi

Géographe et professeur à l’Université de Rouen, il connaît son premier grand succès en 2011 avec Nymphéas Noirs, dans lequel son style émerge : twist final imprévisible et équilibre parfait entre intrigue, émotion et rythme.

Ses polars se vendent à des milliers d’exemplaires et sont traduits dans 36 pays.

Ils font également l’objet d’adaptations télévisées, notamment Maman a tort, Un avion sans elle et Le temps est assassin. Plusieurs de ses ouvrages sont également adaptés en bande dessinée.

Il écrit une quinzaine de thrillers dont : Ne lâche pas ma main, Sang famille, J’ai dû rêver trop fort, Au soleil redouté, ou encore Rien ne t’efface.

                Maxime Chattam

Adeptes de la noirceur, les romans de Maxime Chattam vous raviront. Flirtant régulièrement avec l’horreur et des détails sanglants et réalistes, l’auteur ne laisse pas indifférent. Âmes sensibles s’abstenir !

Son premier thriller, Le 5è règne, paraît en 2003. Depuis, l’auteur se consacre entièrement à l’écriture avec une œuvre dense.

Sa trilogie composée de L’Âme du mal, In tenebris et Maléfices remporte un succès public et critique. Il écrit également Le Sang du temps puis enchaîne avec « Le Cycle de l’Homme et de la Vérité » en quatre volumes – Les Arcanes du chaos, Prédateurs, La Théorie Gaïa et La Promesse des ténèbres.

Il poursuit avec (entre autres) : Léviatemps, Le Requiem des abysses, La Conjuration primitive, La Patience du diable, Que ta volonté soit faite, Le Coma des mortels, L’Appel du néant, Le Signal, Une sect(e), L’illusion.

                Karine Giébel

Karine Giébel est née en 1971 à La Seyne-sur-Mer. Ses livres ont fait l’objet de nombreuses récompenses.

Son roman Toutes blessent, la dernière tue a reçu le Prix Plume d’Or du thriller francophone, le Prix Évasion, le Book d’or thriller du Prix Bookenstock 2019 et le Prix de l’Évêché 2019. Rien que ça. Elle est auteure de livres et nouvelles traduits dans une douzaine de langues.

Citons en particulier : Terminus Elicius, Meurtres pour rédemption, Les morsures de l’ombre, Chiens de sang, Jusqu’à ce que la mort nous unisse, Juste une ombre, Satan était un ange, De force, Ce que tu as fait de moi, Chambres noires.

                Jean-Christophe Grangé

Jean-Christophe Grangé, né en 1961 à Boulogne-Billancourt, est également journaliste, grand reporter et scénariste. Il est l’un des rares auteurs français de polars à être reconnu aux États-Unis. Parfois comparés à ceux du maître Stephen King, les polars de Jean-Christophe Grangé sont connus pour leur noirceur extrême. Personnages glauques et violence sadique jalonnent ses romans.

Son deuxième roman, Les Rivières Pourpres, catapulte l’écrivain en haut de la scène éditoriale française. Ce roman sera adapté au cinéma en 2000 par Mathieu Kassovitz et le film remportera un beau succès.

Principaux opus : Le Vol des cigognes, Le concile de Pierre, L’Empire des Loups, La Ligne noire, Le Serment des limbes, Miserere, Le passager, Congo Requiem, La terre des morts, La dernière chasse, Le jour des cendres.

                Maud Mayeras

Maud Mayeras est née en 1981 et vit à Limoges.

Son premier roman Hématome paru en 2006, traite principalement de la violence faite aux femmes. Salué lors de sa sortie, il a été finaliste du Prix Polar SNCF 2006, Prix des Limbes pourpres 2006 et Prix Griffe noire du meilleur thriller de poche 2008. Sept ans plus tard, son second roman intitulé Reflex est traduit dans plusieurs pays. Suivront Lux en 2016 et Les Monstres en 2020. Son univers glaçant est à découvrir d’urgence !

                Bernard Minier

Né à Béziers en 1960, Bernard Minier a grandi au pied des Pyrénées. Son premier roman, Glacé, paru en 2011, a reçu le prix du meilleur roman du festival Polar de Cognac et introduit un personnage qui deviendra récurrent : le commandant Martin Servaz. Le roman a été adapté en série télévisée et diffusé en 2017.

L’auteur publie ensuite Le Cercle, N’éteins pas la lumière, Une putain d’histoire, Nuit, Sœurs, M, le bord de l’abîme, La Vallée et La Chasse.

                Olivier Norek

Olivier Norek est né en 1975 à Toulouse. Policier de formation, il est capitaine à la police judiciaire de la Seine Saint Denis. Scénariste et écrivain, il publie des romans et des scénarios qui relèvent du thriller social.

Il est l’auteur de la trilogie du capitaine Coste qui regroupe Code 93, Territoires et Surtensions.

En 2017, il publie Entre deux mondes qui aborde un sujet d’actualité : le parcours de migrants arrivant en France. Le roman remporte l’Étoile du Parisien du meilleur polar 2017. Olivier Norek collabore également à l’écriture de la série télévisée française « Engrenages ».

Son roman Surface a reçu le Prix Maison de la Presse 2019, Prix des lecteurs Babelio 2019 dans la catégorie Polar, Prix Relay des voyageurs-lecteurs 2019, Prix de l’Embouchure 2019.

                Franck Thilliez

Né en 1973 à Annecy, Franck Thilliez est ingénieur de formation. Son premier roman, Train d’enfer pour Ange rouge, est nominé au Prix SNCF du polar français en 2004.

Il publie en 2005 La Chambre des morts qui sera adapté en 2007 au cinéma avec Mélanie Laurent dans le rôle phare. Ce roman reçoit le Prix des lecteurs Quai du polar en 2006 et le Prix SNCF du Polar français l’année suivante. Sa rencontre avec le succès lui permet de cesser son travail d’informaticien.

Il poursuit l’écriture avec des thrillers mettant en scène deux personnages forts et attachants : Franck Sharko (Deuils de miel) et Lucie Hennebelle (La Mémoire fantôme). Il réunit les deux inspecteurs dans 7 opus dont le premier Le Syndrome E, lui apporte la consécration. Suivront Gataca, Atom[ka], Angor, Pandemia, Sharko et Luca.

Franck Thilliez publie également des one-shots comme La Forêt des ombres, L’Anneau de Moebius, Fractures, Vertiges, Puzzle, Le Manuscrit inachevé, Il était deux fois.

Ses thrillers sont invariablement salués par la critique et remportent un succès public largement mérité.

Les maîtres du polar nordique

                Jussi Adler-Olsen

Né à Copenhague en 1950, Jussi Adler-Olsen s’essaie à différents domaines avant de verser dans l’écriture : médecine, sciences politiques, sociologie, cinéma, ou encore mathématiques.

En 1997 Jussi Adler-Olsen publie son premier roman policier, L’Unité Alphabet, qui devient un best-seller.

Il connaît la consécration avec la série « Département V ».

Le premier tome de la série, Miséricorde, reçoit les prix scandinaves les plus prestigieux. Délivrance obtient le Prix du meilleur Thriller scandinave ainsi que le Prix des libraires Danois. Dossier 64 réalise la meilleure vente de livres au Danemark en 2010. L’Effet Papillon, Promesse et Selfies connaissent le même succès en librairie.

Jussi Adler-Olsen est une star au Danemark et brille sur la scène internationale du thriller. Il a vendu plus de 16 millions d’exemplaires de ses romans à travers le monde.

                Camilla Grebe

Camilla Grebe est née en 1968 et vit à Stockholm.

Elle fonde la maison d’édition Storyside, spécialisée dans le livre audio. Elle y occupe le poste de directrice générale, puis dirige une société de conseil.

En 2009, elle écrit avec sa sœur, psychiatre, Ça aurait pu être le paradis, un roman policier qui se déroule dans le milieu des cliniques psychiatriques. Elles sont alors rapidement considérées comme les nouvelles voix du polar scandinave.

En 2015, elle publie son premier roman en solo, Un cri sous la glace, qui connaît un succès de vente immédiat. Suivront Le Journal de ma disparition, L’Ombre de la baleine puis L’Archipel des larmes.

Camilla Grebe obtient deux fois le prix du meilleur roman policier suédois. En 2017 pour Le Journal de ma disparition et en 2019 pour L’Archipel des larmes. L’auteure fait la part belle aux femmes et met en scène des personnages sensibles et crédibles.

                Arnaldur Indriðason

Arnaldur Indriðason est né en 1961 et vit à Reykjavik.

Diplômé en histoire, il a été journaliste, scénariste indépendant et critique de cinéma.

Il est l’auteur de nombreux best-sellers internationaux, parmi lesquels Les Roses de la Nuit, La Cité des Jarres, La Femme en vert, La voix, L’homme du lac, Hiver arctique, Hypothermie ou Opération Napoléon. Un grand nombre de ses romans met en scène la même équipe d’enquêteurs, dont l’emblématique Erlendur, flic tourmenté et taciturne qui évolue dans une famille dysfonctionnelle. Le passé et la perte sont des thématiques régulièrement traitées dans l’ensemble de son œuvre.

Écrivain extrêmement populaire en Islande, ses livres sont publiés dans vingt-six pays.

Arnaldur Indriðason a reçu le Prix Clé de verre (prix de littérature policière scandinave), en 2002 et 2003. Il reçoit également le Gold Dagger Award (prix littéraire britannique) pour La Femme en vert, et le 6è Prix du polar européen du Point pour L’Homme du lac.

                Ragnar Jónasson

Ragnar Jónasson est né en 1976 à Reykjavik.

À 17 ans, il entreprend la traduction en islandais de quatorze romans d’Agatha Christie. Il commence ensuite l’écriture de la série policière « Dark Iceland » dont l’intrigue se déroule à Siglufjörður, la ville la plus au nord de l’Islande d’où est originaire sa famille paternelle. Le premier tome de la série, Snjór, sort en 2010. Suivent Mörk, Nátt, Sótt, Vík et Sigló.

Il écrit également la trilogie « La dame de Reykjavik » (composée de La dame de Reykjavik, L’île au secret et La dernière tempête) qui met en scène l’inspectrice Hulda Hermannsdóttir, héroïne attachante et tragique.

Mörk est élu meilleur polar de l’année 2016 et reçoit le Dead Good Reader Award au Royaume Uni.

                Camilla Läckberg

Camilla Läckberg Eriksson est née en 1974 en Suède.

Elle commence à travailler comme économiste à Stockholm. Au début des années 2000, sa famille lui offre un cours d’écriture pour lequel elle imagine l’histoire qui deviendra son premier roman La Princesse des glaces (édité en Suède en 2003).

Ce livre inaugure la série qui met en scène les personnages d’Ericka Falck et de son compagnon le commissaire Patrik Hedström. La série compte à ce jour 10 romans et connaît un succès planétaire. Citons parmi eux : Le prédicateur, Le tailleur de pierre, L’oiseau de mauvais augure, La sirène, Le gardien de phare ou encore Le dompteur de lions.

Camilla Läckberg enracine la plupart de ses romans dans la petite ville côtière de Fjällbacka, son lieu de naissance.

La Princesse des glaces, Le Prédicateur et Le tailleur de pierre ont été adaptés en bande dessinée.

Les auteurs emblématiques du polar anglophone

                Dan Brown

Daniel Gerhard Brown, dit Dan Brown, né en 1964, est mondialement connu en tant que spécialiste des thrillers ésotériques.

D’abord enseignant, Dan Brown devient véritablement écrivain à temps plein en 1996. Son premier roman Forteresse digitale, qui se situe au cœur de la NSA (National Security Agency), est publié en 1998.

Ses trois premiers romans ne rencontrent pas le succès. C’est son quatrième roman, Da Vinci Code, qui propulse l’auteur sur la scène internationale en devenant un best-seller. Son succès relance alors la vente de ses précédents livres. En 2004, chacun des quatre romans de Dan Brown figure sur la liste des meilleures ventes du New York Times. En 2005, il apparaît dans le magazine Time en intégrant la liste des 100 personnes les plus influentes de l’année.

La série ayant pour héros Robert Langdon s’étoffe avec Le symbole perdu, Inferno et Origine.

Da Vinci Code fut adapté au cinéma par Ron Howard avec Tom Hanks dans le rôle principal.

                Harlan Coben

Harlan Coben, né en 1962, est un des auteurs américains de polar les plus lus au monde.

Diplômé en sciences politiques, il rencontre un succès immédiat dès la publication de ses premiers romans.

Il publie son premier livre Sans un adieu en 1990. Suivra Remède mortel l’année suivante. En 1995 sort Rupture de contrat avec le personnage de Myron Bolitar, ex-agent du FBI reconverti en manager sportif.

Harlan Coben devient le premier auteur à recevoir les trois titres américains de littérature à suspense les plus prestigieux : le prix Anthony 1996 pour Rupture de contrat ainsi que le prix Shamus 1997 et le prix Edgar-Allan-Poe 1997 pour Faux Rebond, troisième opus de la série dont Myron Bolitar est le héros.

Ne le dis à personne est le premier de ses romans traduits en France. Il obtient le grand prix des lectrices de Elle (Policier 2003) et connaît un succès immédiat auprès du public et de la critique. Il est adapté par Guillaume Canet au cinéma en 2006.

Ce succès a été confirmé par ses ouvrages suivants notamment Une chance de trop et Juste un regard. 

En 2011, il sort À découvert, le premier tome de la trilogie « Mickey Bolitar ». En septembre 2016 le roman Sans défense voit le retour tant attendu de Myron Bolitar.

En 2018, il signe avec Netflix pour l’adaptation en mini séries de 14 de ses romans. Très prolifique, Harlan Coben publie un roman par an depuis 1990.

                Michael Connelly

Michael Connelly, né en 1956 aux États-Unis, démarre sa carrière d’écrivain en 1992 avec Les Égouts de Los Angeles, son premier polar, où l’on découvre le personnage de Harry Bosch, inspecteur du LAPD (Los Angeles Police Department) qui deviendra le héros récurrent dans la plupart de ses romans. Il reçoit pour ce livre le prix Edgar du meilleur premier roman policier.

Par la suite, il écrit un roman par an, et obtient des succès réguliers en librairie.

Son roman Le Poète reçoit le prix Mystère en 1998 et Créances de sang le grand prix de la littérature policière.

Dans son roman La Défense Lincoln, il aborde le roman procédural et met à profit son expérience passée de chroniqueur judiciaire. Ce livre est adapté au cinéma en 2011.

À partir de 2014, ses romans avec Harry Bosch sont adaptés en série télévisée.

                Lisa Gardner

Lisa Gardner est née en 1956 dans l’Oregon. Auteure de nombreux page-turner, elle a également écrit des romans sous le pseudonyme d’Alicia Scott et est considérée comme l’une des grandes dames du roman policier.

Elle a reçu le grand prix des lectrices du magazine Elle en 2011 dans la catégorie policier pour son roman La Maison d’à côté. Lisa Gardner publie des romans uniques ainsi que des séries avec un ou plusieurs personnages récurrents (comme D.D Warren ou Tessa Leoni). Parmi ses succès, citons notamment : Arrêtez-moi, Derniers Adieux, Disparue, Famille parfaite, Preuves d’amour, Le saut de l’ange ou encore Tu ne m’échapperas pas.

               Mo Hayder

Mo Hayder (de son vrai nom Clare Dunkel) est spécialiste du roman policier, noir et thriller. Elle est née en 1962 et décède en juillet 2021.

Birdman, son premier roman, est devenu en très peu de temps un best-seller et s’est vendu à 130 000 exemplaires en Grande Bretagne. Avec Tokyo, Mo Hayder confirme son statut unanimement reconnu d’étoile du roman noir. Elle reçoit pour ce roman le grand prix des lectrices de Elle 2006 dans la catégorie Policier et le prix polar SNCF.

Elle publie ensuite Pig Island, Proies, Les Lames, Fétiches et Viscères.

Ses livres sont traduits dans une quinzaine de pays. Elle est remarquée pour sa manière de traiter la violence dans ses fictions.

                Mary Higgins Clark

Mary Theresa Eleanor Higgins, née en 1927 à New York et morte le 31 janvier 2020 en Floride, est l’une des auteures les plus lues au monde. Elle est surnommée « la reine du suspense ».

Son premier roman, La Maison du Guet, récit d’une mère accusée d’avoir assassiné ses deux premiers enfants, devient très vite un best-seller.

En 1977 elle connaît la consécration en France avec La Nuit du Renard auquel est décerné le grand prix de littérature policière. Le succès accompagne tous ses titres. À partir de son cinquième roman, Le Démon du passé, elle recourt à des ressorts scénaristiques répétitifs : coups de téléphone mystérieux, maison en flammes, tueurs sadiques, fous en liberté, romance entre l’héroïne et son sauveur, tout cela sous une bonne dose de mystère. L’atmosphère d’angoisse mêlée à un climat sentimental et mondain devient dès lors sa marque de fabrique.

La résilience des femmes face aux épreuves est un thème traversant ses œuvres. L’auteure publie un roman par an et coécrit également avec sa fille Carol Higgins Clark.

 

J’espère que cette liste saura titiller votre intérêt et enflammer votre curiosité. Vous trouverez quelques livres de ces célèbres écrivains, et bien d’autres, dans votre bouquinerie Lire à l’occasion, à Castres. Ultime conseil : laissez la lumière allumée, installez-vous confortablement, piochez un (bon) polar, tremblez et surtout, régalez-vous !

 

Christelle Bordet pour le blog de Lire à l’occasion

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire