Librairie livres d'occasion Castres

Blog

Comment retrouver l’envie de lire | Nos 6 étapes

Vous n’arrivez plus à lire ? Vous n’en avez ni le temps, ni l’envie ? Selon le New York Times, lire plus fait partie du top 3 des résolutions du nouvel an. Et si cette année, on cochait cette case sur notre to-do list ! À l’heure d’Internet, il est parfois bien difficile de déconnecter et d’arriver à se concentrer. Vous qui, enfant, dévoriez les romans et histoires en tout genre tel un petit rat de bibliothèque, n’arrivez désormais plus à ouvrir un livre, ne serait-ce que pour lire quelques lignes. Vous fuyez les librairies et regardez avec indifférence la pile de bouquins qui s’entasse dans votre bibliothèque. Ne vous inquiétez pas, le diagnostic n’est pas si grave, ce n’est qu’une mauvaise phase ! Nous allons voir ensemble les 6 étapes clé pour retrouver l’envie de lire. Il est grand temps d’ouvrir un nouveau chapitre pour refaire de la lecture votre grande passion ! Alors, on tourne la page ?

1.  Identifier la raison de votre désintérêt de la lecture

Vous avez perdu l’envie de lire ? Vous qui, enfant, raffoliez des livres, en avez maintenant horreur ? Vous manquez de temps, d’énergie, d’envie. Vous avez l’esprit encombré, vous êtes fatigués, stressés et ne pensez donc qu’à retrouver votre lit (ou Netflix). Ou au contraire, vous n’avez jamais aimé lire, l’école vous a dégoûté et vous ne comprenez pas qu’on puisse passer sa soirée à bouquiner. Vous achetez de nouveaux ouvrages en vous promettant que demain vous vous y remettrez. Vos collègues et amis vous offrent de nouvelles histoires qui viennent s’ajouter à cette pile débordante ! Il est normal d’avoir des périodes de creux, souvent l’entrée dans la vie active, l’arrivée d’un petit bout, bref des changements majeurs dans votre vie, peuvent vous détourner de vos passions d’antan. Ce n’est donc pas bien grave, vous pourrez très bien vous réconcilier avec les livres ! Mais il serait sûrement intéressant de vous demander pourquoi vous ne lisez plus (ou pas). Posez-vous quelques secondes et identifiez « the reason why » !

2.  Troquer les distractions quotidiennes par un bon bouquin

Si vous ne lisez pas par manque de temps, il serait peut-être temps de faire un petit point sur vos distractions quotidiennes. Combien de temps passez-vous sur les réseaux sociaux à scroller (on vous voit !) ou devant la télé pour regarder l’énième épisode de votre série préférée. Est-ce vraiment utile ? Bien sûr, en rentrant du travail, on a qu’une seule envie : se reposer ! Mais la lecture n’est pas fatigante : c’est tout simplement un bon moyen de prendre du temps pour vous après une bonne journée. Tentez donc de vous débarrasser (momentanément) de tout ce qui vous éloigne de votre objectif premier : la lecture. On met son téléphone en mode avion, on éteint la télé et on se débarrasse des enfants (le plus compliqué !). Tentez également des diètes d’Internet : simplement une journée ou un week-end sans écrans. Oui, c’est possible, vous me remercierez ! Et vous verrez que, sans distractions, on se met vite à lire, ne serait-ce que pour passer le temps !

3.  Trouver un intérêt pour retrouver l’envie de lire

Non, lire n’est pas synonyme de paresse. Tout va très vite aujourd’hui. On a parfois l’impression que de se poser quelques instants est une vraie perte de temps. La lecture demande de la patience, on ne peut pas avoir la fin tout de suite, il y a d’abord tout un cheminement à faire. La lecture est statique, et ça en dérange certains. Pourtant, on reste bien des heures à notre bureau ou devant la télé. En réalité, c’est le stress, l’anxiété qui nous empêche de nous poser. Allez donc vous défouler ! Après une bonne séance de sport, vous serez bien contents de lire ! Pourquoi faudrait-il toujours être productif ? L’écrivain Daniel Pennac parle dans un de ses livres de lecture-cadeau : une lecture libre de toute arrière-pensée ! Juste lire, pleinement, sans alimenter ce flot de pensées incessantes qui nous trouveront 1001 raisons de faire autre chose.

« […] Ne rien demander en échange. Absolument rien. N’élever aucun rempart de connaissances préliminaires autour du livre. Ne poser pas la moindre question. Ne pas donner le plus petit devoir. Ne pas ajouter un seul mot à ceux des pages lues. Pas de jugement de valeur, pas d’explication de vocabulaire, pas d’analyse de texte, pas d’indication biographique… S’interdire absolument de « parler autour ». Lecture-cadeau. Lire et attendre. »

Daniel Pennac

Mais pour ceux qui en douteraient encore, la lecture regorge de bénéfices : développer votre mémoire, améliorer votre concentration, améliorer votre expression écrite et orale, développer votre esprit critique, diminuer votre stress, améliorer votre qualité de sommeil…

Les livres sont un puits de connaissances, vous ne pourrez qu’apprendre de nouvelles choses ! Alors, pas si inutile que ça finalement ! Il serait donc peut-être temps de réévaluer la place de la lecture et lui trouver un intérêt. Le changement ne peut venir que de vous !

4.  Flâner en librairie pour dénicher son prochain livre de chevet

J.K. Rowling le dit elle-même : « si vous n’aimez pas lire, c’est que vous n’avez pas encore trouvé le bon livre ». Lire, ce n’est pas forcément aimer « les gros pavés » de la littérature et les écrivains classiques. Ce n’est peut-être pas encore accessible pour vous ou tout simplement pas votre tasse de thé ! Pensez à la lecture comme un jeu vidéo avec des paliers à débloquer ! Rien ne sert de vous aventurer dans les romans philosophiques, si vous ne lisez jamais. Commencez donc doucement ! Vous pouvez identifier les sujets qui vous parlent le plus et donc trouver un livre qui vous corresponde vraiment ! Il y en a pour chaque goût ! Vous lancer dans un livre pour lequel vous n’avez pas le moindre intérêt ne sera que contre-productif : vous en tirerez une mauvaise expérience, ce qui n’est pas le but !

Bien sûr, il est aussi très enrichissant de sortir de sa zone de confort et de tenter des genres et auteurs différents ! Mais si vous avez déjà du mal à retrouver l’envie de lire, contentez-vous pour l’instant de cibler vos centres d’intérêt. Si vous avez un bouquin préféré, c’est le moment de le ressortir ! Sinon, faites un petit tour en librairie, laissez-vous guider par votre instinct, ne cherchez pas la complexité, simplement quelque chose qui vous plaît !

5.  Sortir avec ses essentiels : livre, marque-page et le sourire

Une fois qu’on a retrouvé l’envie de lire, encore faut-il trouver le bon moment ! Pas facile d’arrêter de courir et se mettre à lire ! Si vous ne trouvez pas de place pour la lecture, la lecture trouvera sa place ! Emportez toujours un livre avec vous. Ainsi la prochaine fois que votre ami arrivera en retard, que vous attendrez chez le médecin ou que vous aurez un long trajet de voiture (bon, cette dernière option ne convient pas à tout le monde), vous serez paré ! Commencez à lire dès que vous n’avez rien à faire. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas 2 h devant vous que vous ne pouvez pas débuter ! Chaque minute compte : 10 minutes, c’est tout de même mieux que rien ! Si vous avez du mal à vous endormir, pourquoi ne pas laisser votre téléphone plus tôt et lire quelques pages ! Ça vous permettra de vous calmer et vous vous endormirez paisiblement ! Pareil le matin, si vous peinez à émerger, rien de mieux qu’un bon livre pour commencer la journée du bon pied ! Ça deviendra une habitude et vous aurez bientôt plus de temps à consacrer à votre livre, ne serait-ce que pour finir le chapitre en cours !

6.  Inventer sa propre manière de bouquiner, plonger dans son univers

Lire n’est pas un diktat, c’est un plaisir. À vous de vous approprier vos lectures. Ce n’est pas un univers réglementé, et s’il l’est, merci de ne pas suivre les règles ! Dans les livres plus qu’ailleurs, il vous faut redoubler de créativité, d’inspiration, d’imagination ! À vous d’inventer votre lecture. Debout, en tailleurs, allongé. À haute voix ou en silence. Lire est un acte libre : faites-en ce que vous voulez ! Certains ouvrent un livre au hasard pour y glaner quelques bribes d’idées. D’autres lisent avidement, de la préface à la conclusion, sans rater le moindre mot. La lecture n’est pas obligée d’être un acte solitaire : on peut lire en groupe, à haute voix et en se passant le livre à tour de rôle. On peut discuter de ses lectures, échanger les réflexions que ce livre nous a apportées. Ou on peut lire en secret, sous la couette, et plonger dans un monde parallèle bien loin de toute réalité extérieure. Daniel Pennac (oui, encore lui !) remet les points sur les i : le lecteur a tous les droits : celui de sauter des pages ou de relire, de lire n’importe quoi ou de ne pas finir ! Alors profitons-en !

 

Vous êtes maintenant parés pour retrouver l’envie de lire ! C’est comme le vélo, ça ne se perd pas ! Une fois retirées toutes les peurs, blocages et distractions alentour, vous redevenez un lecteur aguerri ! À chaque fois qu’on se remet à lire, on se demande comment on a fait pour arrêter aussi longtemps ! Imaginez tous les livres, tous les témoignages qu’il existe à travers le monde ! Impossible de tous les lire, mais il serait dommage de ne pas en lire du tout !

Si vous habitez ou passez dans la région Occitanie, n’hésitez pas à faire un petit saut à notre bouquinerie : une librairie de livres d’occasion. Vous y trouverez aussi bien des romans que des Bds, Mangas ou livres d’art de seconde main : il y en a pour tous les goûts et tous les âges (aussi bien pour les adultes que pour les enfants). Notre boutique « Lire à l’occasion » est située en plein centre ville de Castres, la sous-préfecture du Tarn. Si vous n’êtes pas de la région, retrouvez-nous sur Internet ou n’hésitez pas à vous renseigner sur les boutiques de livres d’occasion : histoire de ne pas faire de votre nouvelle passion, un trou dans le porte-monnaie !

Et vous, avez-vous du mal à lire ?

Savez-vous pourquoi ?

Dîtes-moi si cet article vous a redonné l’envie de lire et partagez-moi vos livres préférés !

Bonne lecture !

 

Karenna McDonald, pour le blog de Lire à l’occasion

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire