Librairie livres d'occasion Castres

Le livre, cette arme d’instruction massive, voit régulièrement ses bénéfices pointés du doigt. Stimulation mentale, réduction du stress, enrichissement du vocabulaire… À ce tarif-là, on en veut bien plusieurs, merci ! Que ceux qui rechignent à tourner les pages se détendent, on a trouvé la parade. Vous n’aimez pas lire ? Pas de problème ! Vous pouvez copier discrètement les habitudes béton repérées chez les bons lecteurs et devenir enfin le meilleur de vous-même !

1 – Se dégager du temps

Pour beaucoup d’entre nous, c’est la base de l’épanouissement ! Avoir du temps pour soi, en profiter pour se recentrer sur ses besoins, ses envies… C’est le Graal !
Les bons lecteurs savent s’imposer un rythme clair, en lisant 30 minutes ou 2 heures par jour.
⭐ Bonus : vous n’êtes pas lecteur ? Imposez-vous le même rythme, mais pour faire autre chose. L’idée, c’est de trouver un laps de temps dans la journée qui n’appartient qu’à vous.

2 – Créer une routine

Respecter le temps qu’on a réussi à se dégager au quotidien, s’organiser pour y parvenir toutes les semaines, ça s’appelle une routine. Le plus dur est sans doute de bien huiler la mécanique au démarrage. Au bout de quelques semaines, c’est devenu une habitude. C’est gagné !
Certains lisent le matin au saut du lit, d’autres apprécient la pause de midi, beaucoup n’imaginent pas se coucher sans passer par la case lecture.
⭐ Bonus : vous n’êtes pas lecteur ? Facile, trouvez-vous une activité à laquelle vous revenez jour après jour, sans hésiter à la noter dans votre agenda.

3 – Poser des limites

Une bonne routine, une fois en place, on la défend comme une cité fortifiée ! Quitte à rugir comme un dragon à la seconde où on sent qu’on est en train de se faire assiéger de l’extérieur…
Certains lecteurs s’enferment dans leur bureau, ou s’isolent dans leur chambre. Une autre possibilité : lire tranquillement dans le canapé, mais en signifiant bien à l’entourage que ce n’est même pas la peine d’essayer de vous déranger !
⭐ Bonus : vous n’êtes pas lecteur ? Peu importe ce que vous souhaitez faire, assumez pleinement le droit de ne pas vous faire interrompre.

4 – (Re)devenir monotâche

Un créneau, une activité… et c’est TOUT ! Se concentrer sur une chose à la fois est une habitude en voie de perdition, mais ça se réapprend. C’est une excellente façon de travailler, puis d’améliorer sa concentration.
En lisant, on plonge dans un récit, un texte ou une fiction et, le temps de la lecture, on ne fait que ça. Basique, mais tellement reposant.
⭐ Bonus : vous n’êtes pas lecteur ? Rien ne vous empêche de porter toute votre attention sur une seule activité avant de passer à la suivante.

5 – Limiter les écrans

À votre avis, qu’est-ce qui est le plus bénéfique, une heure passée à enchaîner des vidéos de chatons trop mignons ou une heure de lecture ? On ne vous donne pas la réponse, vous la connaissez.
Les gros lecteurs, qui dévorent les pages presque compulsivement, n’ont jamais l’impression d’y avoir perdu leur temps. Certains livres sont moins bons que d’autres, mais il y a toujours quelque chose à en retirer.
⭐ Bonus : vous n’êtes pas lecteur ? Posez urgemment téléphone ou tablette et filez faire autre chose, même 15 minutes, c’est toujours ça de pris !

6 – Se coucher plus tôt

Un bouquin, une tisane… et au lit. Ça paraît un poil austère comme ça, mais il n’en est rien ! C’est rudement efficace pour lutter contre la fatigue chronique, qui nous touche tous. L’avantage de ne pas traîner devant Netflix, c’est qu’on s’évite la fatigue visuelle et nerveuse due à un dosage trop puissant d’épisodes qui s’enchaînent.
⭐ Bonus : vous n’êtes pas lecteur ? À défaut de vous endormir avec un livre, choisissez un bon podcast et laissez-vous bercer en fermant les yeux.

7 – Rencontrer des gens

Loin des écrans et bien reposés, on est plus enclins à rencontrer du monde. Or, c’est essentiel ! Rencontrer régulièrement de nouvelles personnes, qu’elles soient réelles ou de papier, nous oblige à multiplier les points de vue et donc à s’ouvrir l’esprit.
Bon, pas facile pour les lecteurs de faire la conversation avec des personnages. Mais ils ont l’habitude de prendre en compte une multitude de visions différentes et c’est bien ça l’enjeu !
⭐ Bonus : vous n’êtes pas lecteur ? Clubs sportifs, associations… Tous les moyens sont bons pour élargir vos horizons.

 

Vous tourneriez bien une page ou deux, en fin de compte ? Foncez ! D’autant qu’ils sont partout, sous toutes les formes. Bandes dessinées, romans de gare, grands classiques ou essais sur le développement personnel : c’est vous qui voyez !

 

Anne-Gaëlle Fayemi, pour le blog de Lire à l’occasion

 

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire